Parcours d’auteur – MAXIME CHATTAM

 

Nom : Maxime Chattam

Age : 34 ans

Profession actuelle : romancier

Que rêviez-vous de faire comme métier quand vous étiez enfant?

«Vous n’allez pas être déçue! Le premier métier que je voulais faire, c’était conduire les camions poubelles, parce que je voyais que les gens se levaient très tôt et moi, quand j’étais petit, j’adorais me lever très tôt. Je me disais que comme cela, j’aurais fini de travailler à midi et je pourrais ensuite faire tout ce que je veux l’après-midi. Après, j’ai un peu grandi et pendant des années j’ai raconté un peu tout et n’importe quoi parce qu’en réalité, pendant très longtemps, j’ai voulu être agent secret, mais je ne voulais pas le dire pour que cela soit secret. Ensuite, j’ai voulu être comédien jusqu’à ce que je me rende compte que je m’étais un peu trompé sur cette profession. Et ensuite romancier!»

Qu’avez-vous étudié?

«J’ai fait un D DEUG (diplôme d’études universitaires générales) lettres modernes et histoire que j’ai laissé tomber en cours parce que j’ai eu pas mal d’opportunités de travail intéressantes. Ensuite, j’ai repris pour faire de la criminologie pour pouvoir préparer l’écriture du premier thriller.»

Alliez-vous volontiers à l’école?

«Non. Je détestais l’école. Mon héros quand j’étais petit s’appelait Tom Sawyer parce qu’il faisait l’école buissonnière ! Parmi les plus beaux souvenirs que j’ai, c’est à partir du collège, où j’ai été très souvent absent. Je truandais à mort. J’ai séché un nombre incroyable de cours!»

Quels métiers avez-vous exercé?

«Comédien, vendeur de meubles, caissier, libraire, veilleur de nuit, colleur de timbres. (rires) c’est un métier, je vous jure. J’arrivais le matin, je devais plier 3.500 feuilles et coller les timbres dessus. Je devenais une machine à la fin de la journée. J’ai travaillé au McDo, j’ai fais plein de trucs différents. »

Qu’avez-vous fait avec votre premier salaire?

«De mon premier salaire je ne me souviens pas vraiment. Mais la première fois que j’ai économisé pour m’acheter un truc précis, c’était un vidéoprojecteur parce que je suis un fan de cinéma. C’était l’un des premiers qui est sorti sur le marché pour le grand public, pour regarder des films projetés sur mon mur.»

About these ads

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s